la périféerique : anneau d'air pur  

 

 

Messages de soutien
Les 20 messages précédents | Les 20 messages suivants
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48
49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72
73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96
97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120
121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144
145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168
169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192
193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216
217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240
241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263

Jacques de Paris :
Le développement durable avancera grâce à un travail de fond sur les transports publics, mais aussi grâce à des évènements exceptionnels qui feront évoluer les esprits. Bravo pour cette superbe idée ! Qu'elle se réalise le plus vite possible.

Matthieu de Vincennes :
super bonne idée les mecs...

Daniel de Colombes :
je trouve cette initiative super et révolutionaire ENCORE BRAVO ET BONNE CHANCE je fais de la course à pied et je serais intéressé.

Michel de Blanc Mesnil :
Belle idée que de redonner à Paris son oxygène. A pied, à vélo ou en rollers. En sportifs ou en promeneur. En convaicu ou en curieux. Il serait bien beau que des milliers d'individus s'approprient cet espace, si en plus c'est un lundi de pentecôte -alors c'est le rêve !-

Boris de Ivry Sur Seine :
Je suis natif de la Porte de Vanves. Le périf je l'ai vu naître quand j'avais dans les 10 ans. On jouait dans le trou du périf avant qu'il ne soit goudronné ! J'ai suivi toutes ses étapes. Ce projet est une utopie : raison de plus pour s'y impliquer. Suis ok pour enchaîner un tour roller + un tour Vélo + un tour course...Vrai de vrai. Mais pas dans 20 ans : j'en ai déjà 54 !!!!!! Un 100 bornes d'extase et à la force du rêve.

Adé de Gennevilliers :
Boa corrida e boa sorte !!

Marien de La Mulatière :
Bon courage, et en cas de refus, masse critique... ça marche à l'étranger, ça finira par marcher chez nous! Cdlt,

Mélissa de Montrouge :
genial cette idee !! vivement juin prochain!

Aurélie de Antony :
Merci de rendre ce rêve réalité !

Eric de Paris :
bonne chance à vous ? Encore plus fort : vous devriez formuler des propositions pour des aménagements cyclistes qui permettent de traverser le périf (qui est une véritable coupure entre Paris et la Banlieue) ou meme pourquoi pas des voies cyclables sur le périf) cyclistement vôtre

Laury de Paris :
Permettez-moi d'apporter avec joie mon soutien à votre idée de périfééerique. L'originalité de votre démarche mérite il me samble d'être étudiée par les pouvoirs publics et avec l'aide de la préfecture de police qui je l'espère vous aidera à la réaliser. Permettez-moi ici de vous dire qu'en Italie, autre région de notre Europe commune, et précisément à Rome (et dans toutes les grandes villes), une fois par mois, toutes les rues (y compris les périphériques) deviennnent féeriques au sens où vous l'entendez puisque les pouvoirs publics ont institués et interdits rituellement la circulation à tous les véhicules privés des particuliers (sous réserve de véritables urgences -notemment en matière de santé; ambulances, etc...). Seuls les autobus, les voitures à cheval, les vélos, les mobylettes 50 cc, les rollers etc.. ont le droit de rouler pendant ces journées interdites à la circulation automobile. Les chevaux et leurs poulains, les mulets, donc les équidés ont refait leur apparition comme aux bons vieux temps! Votre idée me semble donc tout à fait réalisable à Paris et est donc très actuelle; elle va dans le sens d'une réflexion qui a déjà portée ses fruits en Italie (Il serait bon que vous vous renseigniez auprès de la Mairie de Rome ou auprès de notre service culturel de l'ambassade de France à Rome qui pourra vous confirmer précisemment, chiffres à l'appui, les avantages financiers que les italiens ont tiré de cette expérience qui a maintenant fait ses preuves en la matière, si bien qu'elle est régulièrement renouvellée. De toutes façon cela va aussi dans le sens des économies d'énergie symboliques que notre pays pourrait envisager de faire(comme à l'époque de la crise du pétrole où on s'était posé la question en France d'interdir la circulation le Dimanche sur le modèle de l'exemple italien où à l'époque toutes les villes italiennes, (villages y compris) étaient interdites à la circulation le dimanche pour réaliser d'importantes économies de carburant. Cela avait finalement débouché sur l'institution d'un dimanche sur deux où il était interdit de circuler, en fonction des chiffre pairs ou impairs des plaques minéralogiques des véhicules (ce qui faisait diviser par deux la circulation en Italie ces jours là. Je me souviens aussi que les bus et métro étaient gratuits pour permettre à tous de circuler par les moyens publics. Votre demande de soutien m'intéresse et j'y souscris d'autant plus que j'ai d'ailleurs situé dans ce contexte historique de cette Rome des années 70 l'un de mes scénarii: Farnèse Cinéma que l'on peut lire intégrallement sur mon site et qui se situe à Rome, au moment où la ville était entièrement interdites aux véhicules et où on avait donc l'impression de revivre une époque ancienne avec ses parfums de forum. C'est un film que j'aimerai un jour tourner. Faire du périphérique ou de la ville entière de Paris une piste cyclabe, une piste de course à pied, une piste de roller ou une piste de formule 1 (au besoin) est de toute façon une expérience intérressante à tenter, ne serait-ce que pour pouvoir en avoir des images ou le souvenir. Je ne veux pas croire que les responsables actuelles de la mairie de Paris n'ont pas l'imagination nécessaire pour accueillir votre projet favorablement comme il le mérite. Bon courage donc dans la réalisation de ce projet. Tenez moi, je vous prie, au courant de l'évolution de vos démarches et si vous souhaitez que je vienne filmer cette journée périphistoricoféérique faites le moi savoir, s'il vous plaît, bien à l'avance. Bon vent et bon courage! Laaury Granier;laurygranier.free.fr

Jean-françois de Bagnolet :
c'est vraiment une idée merveilleuse !! oubliés les embouteillages, la pollution, le bruit l'espace d'un jour. Tout le monde va s'éclater ce jour là, et le périf aura une autre image. J'ai hâte de voir se réaliser ce beau rêve !!

Dan de Paris :
A quand la fermeture du périphérique ! des photographies anciennes, voir notamment le beau livre d'Atoine Picon sur l'histoire del'aménagement du territoire, montrent dans les années vingt, la présence de jardins maraîchers sur les versants des anciens fossés à l'extérieur des remparts. Ne serait-il pas possible de faire revivre une ceinture verte autour de Paris, lieu d'animation, de recréation du lien social, de résinsertion pourquoi pas, de détente en tout cas, accessible à un grand nombre de Franciliens ? Cela n'excluerait pas de réserver certains espaces dédiés à la circulation de transit et de proximité.

François de Paley :
Pour que toujours se developpent les idées. Pour que la fantaisie côtoie le sport. Pour que des energies anciennes ou oubliées revoient le jour.

Jérôme de Villejuif :
Très belle idée. Je passe régulièrement sur le périph en scooter et je l'imagine souvent vidé de ses voitures. Pratiquant la course à pied, j'adorerai en faire le tour. Bravo pour l'initiative et accrochez vous. Bravo également pour le site Web qui est très bien conçu.

Mariannick de Asnieres :
Une idée de génie après les quaies de seine, les rues de Paris et sa banlieue, il ne restait plus que le perif' symbole délimitant la capitale. Quel liberté de pouvoir arpenté cette voie rapide en vélo, Roller, à pied et même en fauteuil. Après avoir installé le sable et les parasol sur les berges pourquoi ne pas offrir des vacances au périf et nous permettre de le voire autrement. On parle de solidarité, de communication, quel beau moyen de faire sortir les gens de leur voiture pour une petite balade. Chers politiciens, Merci de continuer vos efforts pour rendre un peu plus les rues de Paris à ses pietons.

Jean-christophe de Paris :
De nombreux efforts sont faits depuis quelques années pour éveiller la conscience collective, de la part des pouvoirs publics, des politiques, et surtout des initiatives d'idéalistes comme nous les associatifs ! Quel beau symbole, que celui de donner le périphérique aux promeneurs, cyclistes et autres amoureux de Paris sans pollution ! Messieurs qui détener le pouvoir de dire Oui Oserez vous dire Oui à l'alternative automobile et à une nouvelle forme de développement urbain nécessairement indispensable et dont cette manifestation pacifique et unificatrice pourrait sans aucun doute être le symbole annuel d'une qualité de vie en ville retrouvée pour tous ! Nous, citoyens parisiens, nous y sommes prets, Et vous Messieurs...Oserez-vous !

Quentin de Gif Sur Yvette :
Dans une ville qui se veut aujourd'hui a la pointe du combat pour des transports differents, cette manifestation sera la plus belle vitrine de l'engagement de la municipalite de la capitale pour un autre futur !

Jean-jacques de Epinay-sur-seine :
Ce serait superbe et très conviviale que le périféerique devienne les Champs-Elysées de la petite reine.

MARC de Mantes La Jolie :
La Périféérique ! Son nom laisse présager celui d'une grande classique de la course à pied au même titre que Paris-Versailles ou le Marathon de Paris. J'espère de tout coeur voir ce magnifique projet aboutir car j'ai hâte d'y participer. Une nouvelle occasion de rendre Paris aux parisiens...

Les 20 messages précédents | Les 20 messages suivants
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48
49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72
73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96
97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120
121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144
145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168
169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192
193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216
217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240
241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263